photo-nature-passion.com, le blog.

Blog photographie nature et animalière de JiPeheL.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Diaphragme

On peut le comparer à la pupille de l'œil. Ce dispositif mécanique permet de doser la lumière selon qu'il est plus ou moins ouvert. Le diaphragme est placé dans l'objectif.

Les valeurs normalisées des ouvertures de diaphragme sont : 1, 1.4, 2, 2.8, 4, 5.6, 8, 11, 16, 22, 32, 45, 64, 90 soit une progression géométrique de raison racine de 2. .

Il faut admettre (sans démonstration ici !) qu' un objectif ouvert à 5.6 et deux fois moins lumineux que lorsqu'il est ouvert à 4 (ce qui sous entend que le passage d'une valeur de diaph à l'autre réduit de moitié ou double la quantité de lumière)

Dans le langage photo, fermer (augmenter le chiffre du diaph) d'un cran équivaut à diviser par deux la quantité de lumière entrante et ouvrir (diminuer le chiffre du diaph) d'un cran revient à multiplier par deux la quantité de lumière entrante.

L'ouverture relative d'un objectif est la rapport entre la distance focale de l'objectif et le diamètre utile du diaphragme. Par exemple, un objectif de 400 mm de focale et dont le diamètre maximum d'ouverture du diaphragme est de 71.4 mm a une ouverture relative maximum de 400 : 71.4 = 5.6 . Cela s'écrit 1 : 5.6 ou f/5.6.

Ainsi pour une focale donnée, plus l'ouverture relative est grande, plus le diamètre maximum est élevé et donc plus l'objectif est lumineux.

Attention rappel : ouverture plus grande = valeur du diaphragme plus petite.

Hélas, le diaphragme agit sur la quantité de lumière mais il agit aussi sur la profondeur de champ.

Le résultat obtenu varie en fonction de la valeur du diaphragme. Le rendu visuel augmente avec la fermeture du diaphragme jusqu'aux valeurs voisines de 11 dans la plupart des cas pour décroître très rapidement lorsqu'on ferme (diminue la luminosité donc augmente le chiffre du diaph !).

J'ai tenté ici de représenter la "netteté" donnée par un objectif moyen en fonction du diaphragme. Ceci est un exemple, en fonction de la qualité de l'objectif un niveau qualifié de bon pourra être atteint dés la pleine ouverture ou tout du moins le premier cran.

Encore une fois ceci est un exemple de compréhension et si l'on voulait être plus rigoureux il faudrait se lancer dans des explications sur la notion de netteté et de cercle limite de netteté ou cercle de confusion.

JiPeheL

Auteur: JiPeheL

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés


no attachment