photo-nature-passion.com le blog.

Blog photographie nature et animalière de JiPeheL.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le temps des mangeoires

charbonnière

L'hiver, les oiseaux ont besoin de notre aide... Rendues pénibles par des conditions climatiques difficiles (neige, gel, fortes pluies...), les recherches de nourriture épuisent les oiseaux. De plus, la longueur des journées étant beaucoup plus courte, ils disposent de moins de temps pour trouver de quoi manger. Il faut les aider.

Qui plus est vous pourrez en même temps, profiter de la proximité des oiseaux pour contempler le spectacle de dame nature et comprendre cet incessant balai ; enfin, vous pourrez faire quelques photos.




La nourriture :

  • des mélanges du commerce, ils sont chers,
  • du tournesol, moins onéreux, il sera prisé par beaucoup d'espèces,
  • vous pouvez donner également quelques fruits bien murs,
  • par temps très froid, il faudra donner également des graisses (saindoux, margarine, etc...)
  • toujours et y compris par grand froid il faudra donner de l'eau. N'oubliez pas de la changer car elle va geler, surtout pas d'ajout de produit pour éviter qu'elle ne gèle.

Vous constaterez rapidement que les oiseaux ont deux périodes de prédilection pour se nourrir, le matin et la fin de l'après-midi. Ceci pour deux raisons, il faut recharger les batteries : récupérer des calories perdues durant la nuit, faire le stock pour la nuit suivante.

Quelques conseils :

  • ne commencez pas le nourrissage pour arrêter quelques jours plus tard, vous avez rendu les oiseaux dépendants et l'arrêt risque d'être fatal,
  • ne donnez pas la nourriture en profusion, essayez de la quantifier  et si vous le pouvez, donnez deux fois par jour, matin dès le jour,  puis vers 14 heures ; variez, si possible,  la quantité selon la température (plus de graines lorsqu'il fait froid),
  • ne nourrissez que de la mi-novembre (s'il fait froid) à début mars (s'il fait doux). Surtout arrêtez dès le printemps, laissons aux oiseaux le temps de se réadapter et de retrouver leur autonomie pour qu'ils préparent une bonne saison de reproduction.
    Nourriture tardive = nichoirs vides,  j'ai ai fait l'expérience malheureuse l'an passé, mon voisin ne souhaitant pas arrêter, tous mes nichoirs ont été vide ; les mésanges sont restées aux mangeoires,
  • pensez à nettoyer  les mangeoires, d'où l'utilité de "rationner " la nourriture,  désinfectez les mangeoires plus particulièrement par temps humide (j'utilise l'eau de javel diluée).

Vous allez passer de bonnes heures à contempler le spectacle de la nature, vous allez pouvoir en profiter pour faire quelques photos, à condition d'être prudents.

La photo :


 Attention, vous aidez les oiseaux l'hiver, c'est bien mais ce n'est pas une raison suffisante pour les déranger pendant la photo. Il est nécessaire d'affuter. Construisez un abri en matériaux naturels si vous le pouvez, sinon utilisez la tente affût que vous laisserez  sur place. Dans tous les cas soyez conscient qu'en début de saison, les oiseaux seront sensibles aux claquement des obturateurs de vos boitiers.

  • vous avez disposé vos mangeoires, pourquoi pas y ajouter un arbuste, un perchoir proche du lieu de nourrissage, cela fera un excellent spot. Ce perchoir, vous pourrez même le changer durant la saison pour ne pas avoir les mêmes photos. Veillez à mettre ce perchoir à hauteur d'objectif, vous éviterez ainsi les prises de vue en contre plongée ou en plongée ; et vos photos n'en seront que meilleures
  • comme suggéré plus haut vous avez placé votre mangeoire sur un lieu le plus possible à découvert,  il va falloir penser à l'exposition, éviter l'ombre,
  • éviter les arrières plans chargés et surtout trop proche des perchoirs... vous aurez ainsi __un fond beaucoup plus diffus.

  • fond diffus

Quelques passereaux du jardin :

Bien sur cela est fonction du lieu géographique d'implantation des mangeoires, de leur type.


Vous aurez quasi systématiquement :

  • des  mésanges, qui viendront furtivement piquer une graine de tournesol pour aller la décortiquer plus loin.

    1. la mésange charbonnière

      Mésange charbonnière
    2. la mésange bleue

      mésange bleue
    3. la mésange nonnette
      mésange nonnette
    4. la mésange noire

      mésange noire
  • des verdiers d'Europe, solide mangeurs qui font la loi sur les mangeoires,
  • Verdier d'Europe

  • peut-être du chardonneret élégant (suivant le lieu géographique),
  • Chardonneret élégant

  • le rougegorge toujours aussi curieux viendra vous rendre visite (il ne mangera pratiquement pas de tournesol),
  • Rouge gorge

  • l'accenteur mouchet mangera d'abord à terre puis se risquera sur la mangeoire à plateau,

  • Accenteur mouchet
  • le troglodyte mignon fera sans doute quelques passages,

  • Troglodyte mignon

  • le pinson des arbres restera au sol pour son repas.

Si l'hiver est rigoureux, vous aurez sans doute aussi :

  • le tarin des aulnes,


  • Tarin des aulnes
  • le gros bec,
  • le pinson du Nord,
  • et peut-être avec beaucoup plus de chance pour le Nord de la France, le somptueux jaseur boréal.
Cette liste n'est pas exhaustive car, comme précisé en début de billet, suivant  l'endroit de vos mangeoires beaucoup d'autres passereaux peuvent venir et même d'autres espèces que des passereaux. Bonne observation, ayez l'œil !

JiPeheL

Auteur: JiPeheL

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (1)

savoyarde savoyarde ·  07 mars 2009, 09:29

Magnifique photo de l'Accenteur mouchet !

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

*** Réponse obligatoire à la question suivante, sinon pas d'envoi possible du commentaire. Merci ! ***

:mdr: ;-) :-| :lol: :mrgreen: :cool: 8-O :-P :-( :oupss: :happy: :zzz: :no: :ya: :applau: :mur: :top: :zinzin: :photo: :tel:

no attachment



À voir également

site1215.jpg

Site web : modification

Je viens de terminer la réfection de mon site web.

Lire la suite

Commentaires réouverts

Comme je vous le disais hier, Photo-Nature-Passion fait l'objet d'un spam de commentaires très important de la part d'un robot Ukrainien.

Lire la suite