photo-nature-passion.com, le blog.

Blog photographie nature et animalière de JiPeheL.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

la Gorgebleue à miroir

Cet oiseau hiverne du N-E de l'Afrique à l'Inde mais il est parmi nos visiteurs d'été (mars-sept) et on peut le rencontrer sur la côte Atlantique ; c'est d'ailleurs là que je lui rend visite chaque printemps.

Le mâle se caractérise par une bavette bleu irisé bordée au bas par une fine bande noire suivie d'une seconde bande rousse plus large. Au centre de la zone bleue et chez les oiseaux du sud et du centre de l'Europe  on peut voir une lunule blanche du plus bel effet (cette zone est rousse chez les GB du nord de l'Europe).

La femelle elle, a rarement du bleu à la gorge et seulement des tâches noires sur fond grisâtre.Pour les deux sexes, les parties supérieures sont brunes, La tête est brune et on peut voir un très net sourcil blanc, yeux noirs,  bec noir avec bordure interne jaune, pattes brunes. Le dessous de l'oiseau est beige clair (femelle plus chargée en mélanine).

La nourriture de cet oiseau est essentiellement constituée d'insectes souvent cachés sous les feuilles qu'ils retournent. C'est la raison pour laquelle la GB se déplace souvent à couvert sous la végétation. Il peut aussi chasser en vol parfois.

Le chant du GB à miroir ne s'oublie pas lorsque l'on l'entend une fois (zri-zri-zuytt) et c'est, perché sur les buissons...


ou tout autre promontoire que l'on repèrera cet oiseau. (ici des ganivelles)


Les mâles sont les premiers arrivants au printemps et infatigables chanteurs ils vont attendre les femelles.


La Gorgebleue à miroir se reproduit dans les zones buissonneuses et souvent près de l'eau. Pendant la parade nuptiale, le mâle chante souvent tout en effectuant des vols. Il déploie sa queue en éventail pour mettre en valeur ses plumes orangées (photo documentaire).

L'accouplement a lieu sous le couvert de la végétation. Au début de la période de ponte, le mâle "surveille" de très près sa congénère en restant à moins d'un mètre d'elle. Le nid sera de 4 à 7 œufs bleu pâle ou verts, tachetés de brun. L'incubation durera 13 à 15 jours, assurée uniquement par la femelle. Les poussins seront nourris par les deux parents avec des insectes et quitteront le nid au bout de 13 ou 14 jours. Dans le cas ou il y une seconde couvée, le mâle s'occupera seul des jeunes de la première.



Voir d'autres images Bonne visualisation !

JiPeheL

Auteur: JiPeheL

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (10)

Jma Jma ·  18 mai 2009, 17:06

Des images magnifiques d'un superbe oiseau ! Merci pour ce partage ! J'aime beaucoup la seconde et la dernière.

Cdt,
Jma

JiPeheL JiPeheL ·  18 mai 2009, 17:37

Merci à toi Jean Marc et bravo pour ta sélection dans Image & Nature pour laquelle j'ai voté.

Foise Foise ·  18 mai 2009, 21:45

Je me réjouis de te voir reprendre tes publications. Tes images sont magnifiques, comme toujours. Je comprend que cet oiseau, (que je n'ai jamais rencontré) semble enchanté de poser pour toi. Il chante à gorge (bleue) déployée !

JiPeheL JiPeheL ·  18 mai 2009, 21:47

Françoise, c'est plus pour sa belle que pour moi ;-) Merci à toi.

Edmond Edmond ·  18 mai 2009, 22:41

Ah le gorgebleu, superbe souvenir que nous partageons, je l'ai entendu plusieurs fois au Teich, mais hélas beaucoup de vent, donc il fut trés discret, sauf le jour au je suis passé avec Clément, il s'est montré sur l'arbre (avant l'allée aux poteaux) ou nous l'avions photographié il y a deux ans.
Ta série de l'année dernière est nettement mieux, faut dire le 500 est plus pratique que le 100/400 pour cet oiseau.
@+
Edmond

haude haude ·  25 mai 2009, 15:19

Superbement magnifique, je manque de superlatifs pour te dire comme j'admire cette série sur le gorge bleu. Très émouvant cette rencontre.
J'ai pu en observé une seule fois dans les côtes d'Armor, mais il était sans doute de passage!..

Lucie Lucie ·  31 mai 2009, 17:43

Quel magnifique oiseau! Dommage qu'il ne fréquente pas nos régions!Tes photos sont superbes!

Avec de telles images on est sûr de reconnaître l'oiseau si par bonheur je le voyais un
jour.
On ne se lasse pas d'observer les comportements complexes des oiseaux pendant
les parades amoureuses.
Merci pour ce bel ensemble d'images.
Bonne continuation!

cathy B cathy B ·  11 juin 2009, 17:41

J'ai découvert le gorgebleue il y a quelques mois sur la toile, et quel plaisir de le retrouver ici: tes photos sont superbes, et je craque pour la deuxième! Merci de nous faire partager ta rencontre.

Josiane57 Josiane57 ·  27 juin 2009, 17:15

Ooohhh, qu'il est beau ! Je ne connaissais pas du tout cet oiseau...ne savais même pas qu'il existait ! Ton blog est une mine d'informations, de découvertes ; je suis ravie de l'avoir découvert.

JiPeheL JiPeheL ·  30 juin 2009, 20:27

Merci les amis et à bientôt sur vos blogs.

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

*** Réponse obligatoire à la question suivante, sinon pas d'envoi possible du commentaire. Merci ! ***

:mdr: ;-) :-| :lol: :mrgreen: :cool: 8-O :-P :-( :oupss: :happy: :zzz: :no: :ya: :applau: :mur: :top: :zinzin: :photo: :tel:

no attachment



À voir également

Pie grièche écorcheur

Un des passereaux manquant à ma photothèque, pas trés satisfait du résultat, il faudra mieux faire l'année prochaine....

Lire la suite

Il a enfin niché

En Décembre 2006, sur ce même blog, j'écrivais un article sur les nichoirs. Je parlais notamment de la forme des trous pour favoriser telle ou telle espèce.

Lire la suite