photo-nature-passion.com le blog.

Blog photographie nature et animalière de JiPeheL.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Hirondelle rustique

1- Elle se distingue par sa longue queue fourchue et sa gorge rouge.

2- Honnêtement, jamais je ne m'attendais à la trouver sur des branches d'un arbre, un trio se perchait là toujours au même endroit puis repartait chasser au ras de l'eau.

3- le mâle et la femelle sont très difficiles à distinguer. Le mâle aurait des filets plus allongés et plus étroits.

Bonne visualisation !
JiPeheL

Auteur: JiPeheL

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (10)

Carlib Carlib ·  14 avril 2010, 18:41

Superbe!
Quelle chance!
Ce sont des photos formidables que je rêverais de faire! Les mêmes viennent à l'étang boire et chasser les insectes et j'avais espéré qu'elles nicheraient dans le garage, mais nada!
Par contre, elles se posent en groupe dans un ou deux arbres pas loin de l'eau! C'est donc sûrement habituel pour l'espèce de se reposer!
Bonne soirée!

patrick patrick ·  16 avril 2010, 20:38

Salut JP

Super tes photos ! Quel matériel utilises-tu pour obtenir des images aussi nettes ?

A plus
Patrick

Foise Foise ·  19 avril 2010, 07:01

Devant ma porte située sous une voûte, il y a un nid d'hirondelles rustiques... Je ne l'ai vu occupé que la première année de mon installation en Savoie. Elles se raréfient hélas !

Au retour de migration on peut voir des "essaims" importants à proximité des lacs et des étangs. Elles font une pause, s'alimentent, avant de poursuivre plus au nord vers leur villégitature d'été. J'avais eu l'occasion d'en faire quelques images voici deux ans, mais c'étaient des hirondelles de cheminée.

Lucie Lucie ·  19 avril 2010, 20:03

De magnifiques photos et quel symbole! Par ici on n'en voit pas! Je me souviens avoir vu dans un village de l'Hérault des nid occupés sur toutes les maisons d'une rue! J'espère qu'on arrivera à reverser la tendance et à en voir de nouveau un peu partout!

Raf Raf ·  19 avril 2010, 22:41

Le dicton à dit vrai cette année: les hirondelles sont arrivées avec les premières douceurs de saison.

Belle opportunité saisie au bon moment. Ces oiseaux étant d'un naturel très actif, il n'est pas évident d'en saisir une image sans sentir de douleurs musculaires dans le coup.

Jean-Luc Jean-Luc ·  20 avril 2010, 08:19

Bonjour, et oui elles sont revenu, moi celle que j'ai photographier ne m'ont pas fait le plaisir de se poser sur une branche, une antenne télé c'est nettement moins beau. Amitiés

Jma Jma ·  28 avril 2010, 13:01

Un superbe piqué pour des portraits exceptionnels ! Bravo !

Cdt,
Jma

Coralie Coralie ·  29 avril 2010, 11:33

Superbe série!

haude haude ·  30 avril 2010, 08:15

grrrrrrrrr!...... quel piqué, c'est sensationnel.
Magnifique tryptique, elles ne dédaignent pas non plus les bords de mer, j'en ai pris la semaine dernière au bord de l'eau.
Bonne fin de semaine, @ bientôt

Cathy B Cathy B ·  19 mai 2010, 10:13

Voilà (trop) longtemps que je n'avais pas fait une pause ici! Belle série d'un oiseau qui ne se laisse pas facilement photographier. J'ignore ce qu'il en est ailleurs, mais chez moi, sans doute à cause de la vague de froid des dernières semaines, les hirondelles ont déserté les nids qu'elles venaient de remettre à neuf dans la grange. 2010, année difficile pour les hirondelles?
Bonne fin de semaine

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

*** Réponse obligatoire à la question suivante, sinon pas d'envoi possible du commentaire. Merci ! ***

:mdr: ;-) :-| :lol: :mrgreen: :cool: 8-O :-P :-( :oupss: :happy: :zzz: :no: :ya: :applau: :mur: :top: :zinzin: :photo: :tel:

no attachment



À voir également

Guépiers d'Europe

Quand on les a entendus chanter, on les entend encore sous la douche... Eh oui ce superbe oiseau fascine doublement, par ses couleurs et par son chant (je devrais plutôt écrire cri)

Lire la suite

La corneille noire

Inutile de présenter cet oiseau noir très commun de la famille des corvidés,  Et qui en plus, ne jouit pas d'une grande réputation.  Classée nuisible l'espèce a pourtant la faculté de s'adapter très rapidement à l'activité humaine.

Lire la suite