photo-nature-passion.com, le blog.

Blog photographie nature et animalière de JiPeheL.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le héron pourpré

1- L'envol depuis les roselières, un nid est doute en préparation, les conflits semblent y être nombreux.



2- Attitude reproduite maintes fois, le pourpré hérisse ses plumes sur la tête et lâche son cri grinçant "krrek" comme le cendré mais plus bref

3- En avançant dans la saison, le cendré s'est éloigné des roselières pour s'approcher de l'affût (merci M'sieur !)

4- La chaleur momentanée d'aout 2011 semblait le perturber.

5- Découverte en ce qui me concerne : il a fallu que j'observe toutes les photos que j'avais pour pouvoir affirmer que lorsque qu'il ouvre le bec,les os entourant sa trachée semblent s'écarter... Et si cette morphologie lui permettait de déglutir de plus grosses proies ?  Des spécialistes ?

Merci de votre visite, bonne visualisation :-) A bientôt, place au brame maintenant !

Je reprendrai "la plume" plus tard avec des hérons gardeboeufs, des bihoreaux, des rapaces (busard, milan, buse), des guifettes moustacs, des phragmites et pour terminer : le martin pêcheur. Il y a encore de la réserve ;-)

JiPeheL

Auteur: JiPeheL

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (6)

patrick patrick ·  21 septembre 2011, 22:03

J'adore la 2 lorsque le héron se pose. On devine bien le mouvement d'amorti.
Je ne me lasse pas de ces reportages.

Patrick

Cathy B Cathy B ·  21 septembre 2011, 23:20

Je me souviens de son portrait 2009, et je trouve cet oiseau toujours aussi photogénique. J'aime beaucoup l'ébouriffé de la seconde photo, et le portrait en pied qui suit. Royal, le héron!
Bonne soirée

Raf Raf ·  28 septembre 2011, 23:26

Salut JiPé,

La seconde semble faire l'unanimité. C'est vrai qu'elle est dynamique. La quatrième a aussi son charme. ;)
Toujours pas eu l'occasion de voir un pourpré...

Bien à toi,
Raf.

Noushka Noushka ·  30 septembre 2011, 09:58

Fabuleuse série d'un oiseau pas si fréquent, d'où l'intérêt particulier de ces somptueuses images! Elles sont toutes magnifiques!
BRAVO!! Je suis en complète admiration avec peut-être, heu.... un brin d'envie:! :)
Je t'envie aussi le brame: à présent les chasseurs ici autorisent le tir pendant cette période, alors les cerfs ne descendent plus rejoindre les biches dans la vallée... Toujours pour une question de sous, les étrangers viennent pour... les trophées. A pleurer.
Bonne continuation,
Mes amitiés

haude haude ·  02 octobre 2011, 10:34

hâte de voir la suite,
La photo où le héron aterrit dans la roselière est superbe, les autres ne sont pas en reste non plus, mais j'aime le mouvement .
Bon dimanche, @ bientôt

Lucie Lucie ·  07 octobre 2011, 11:27

Superbe de pouvoir le voir de près.C'est une magnifique série. Je n'ai eu l'occasion de le voir que de loin à travers les roseaux! Et son site est en cet automne totalement à sec ! Par chez nous il est beaucoup , beaucoup moins fréquent que le cendré!

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

*** Réponse obligatoire à la question suivante, sinon pas d'envoi possible du commentaire. Merci ! ***

:mdr: ;-) :-| :lol: :mrgreen: :cool: 8-O :-P :-( :oupss: :happy: :zzz: :no: :ya: :applau: :mur: :top: :zinzin: :photo: :tel:

no attachment



À voir également

Le butor étoilé

Souvent entendu, souvent pas vu, cet oiseau au mimétisme presque parfait n'est pas facile à mettre devant un objectif.

Lire la suite

Le blongios nain

C'est le plus petit des hérons Européens. Son poids : entre 125 et 150 grammes, c'est dire qu'il n'est pas gros.

Lire la suite